Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2015 2 25 /08 /août /2015 14:09

En rentrant de vacances, une année, j’ai cru à un potager. Adieu, veau, vache, cochon, couvée… car dans un jardin ombragé, il faut savoir ruser.

Dans un jardin ombragé, il est bon de déplacer les pots : les tomates, au soleil, avec beaucoup d’eau. Encore mieux si on les étête à partir du 15 août. Ne pas couper les fleurs… et bien arroser. Dans un jardin ombragé, regarder ce qui pousse. Laisser fleurir la mauvaise herbe apicole, celle sur laquelle, l’année dernière, tu as vu des abeilles se poser. Te réjouir de voir les fleurs jaunes des courgettes, en sachant que tu n’auras pas le moindre légume, te réjouir de ce que cette fleur a poussé par hasard, dans ton lombricompost. Te réjouir lorsque tu entends : et si on faisait un bonzai ? parce que oui, les graines de gingko biloba ont germé. Plaisir du petit jardin, à l’ombre…

Une chose difficile : le désherbage des livres...

Jardin sans souci

Partager cet article

Repost 0
Published by Nénette
commenter cet article

commentaires

FilFollet 26/08/2015 12:09

Je confirme : le désherbage des livres est plus difficile et plus long que celui du jardin. Mais nous avons réussi à dégager quelques mètres d'étagères cet été ; bon prétexte pour racheter d'autres livres...

Présentation

  • : Le blog de Nénette
  • : Partages d'idées, de recettes, de moments
  • Contact

Billets par catégories

Recherche

bandeau--troit.jpg

Texte Libre