Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 07:51

Mes couvertures avancent, comme s’il fallait couvrir le monde, le couvrir pour qu’il ait moins froid.

Lorsque nous étions enfants, Ja et moi, nous avions, pour aller à l’école, un long chemin à faire : depuis la maison, marcher jusqu’au tram, qu’on appelait le « Mongy », il reliait Lille à Roubaix et à Tourcoing. Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Dans ce Mongy, au retour, on était « esquichés comme des sardines », presque étouffés, tant la fréquence ne suffisait pas au nombre de voyageurs. Descendues du mongy, on marchait, jusqu’à la Place aux Bleuets. Pavés du Nord. Froid du matin. Un jour, il devait faire moins vingt. Le moment où l’on rentrait dans l’école était un moment de paradis.

C’était l’époque de Gagarine, des premiers spoutniks. Maman a eu la lumineuse idée de nous crocheter des bonnets, ronds, blancs, enveloppants. Le monde a changé, on avait la tête au chaud.

 

On appelait ces bonnets : des cosmonautes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nénette
commenter cet article

commentaires

Camille 01/02/2014 21:59

Comme c'est doux de se plonger dans ce souvenir, merci de le partager.

clothogancho 28/01/2014 07:34

eh bien je crois que nous avons fait les mêmes ! c'était l'époque Courrèges, juste un repère car évidemment, la mode, on ne savait pas trop ce que c'était en ce temps-là... mais ma soeur et moi
avions appris le crochet toutes seules en lisant des explications et avions transmis à notre mère, nous tricotions déjà depuis l'âge de 5 ans... et la première chose que nous avons faite au
crochet, donc dans les années 60, ce sont ces "casques" blancs en point ananas. Nous en parlons chaque fois que nous nous voyons !

clothogancho 27/01/2014 18:04

Je me demande si en matière de "têtes" (au chaud), nous n'avons pas les mêmes souvenirs... étaient-ils en point "ananas" (en fait des brides fermées ensemble)?
J'aime beaucoup ces promenades dans un passé que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître..

Nénette 27/01/2014 22:32



oui, blanc, en point d'ananas...



odile 16/01/2014 09:11

Que de doux souvenirs surgissent à la lecture de cet article Nenette ! Nous, c'est à vélo que nous parcourions les 3 km distant de l'école. Pour avoir moins froid l'hiver,on mettait devant le nez,
la bouche des "fichus" crochetés en laine rouge....A l'arrivée, ils étaient couverts de givre mais quelle belle époque que celle de notre enfance !

Présentation

  • : Le blog de Nénette
  • : Partages d'idées, de recettes, de moments
  • Contact

Billets par catégories

Recherche

bandeau--troit.jpg

Texte Libre